mir_pesquet_iss

MIR : La lessive préférée de Madame Pesquet pour laver la combinaison spatiale de son spationaute de mari.

Depuis le retour sur terre de Thomas Pesquet, son épouse nous avoue – épuisée – passer ses journées à laver tout le linge sale que son spationaute de mari a redescendu de la Station Spatiale Internationale. Et il semble que la lessive MIR soit la plus adaptée pour éliminer les taches rebelles présentes sur la combinaison spatiale de son spationaute de mari.

Thomas Pesquet vient de passer six mois dans la Station Spatiale Internationale. Evidemment, aucun lave-linge n’est présent là haut dans l’espace et c’est tout naturellement que le spationaute français est redescendu sur terre avec près de 52 kg de linge sale.  Son épouse, épuisée par toute cette lessive en retard, se confie à l’équipe de ScienceInfo :

« Je comprends maintenant pourquoi Thomas était content de respirer l’air frais des steppes du Kazakhstan. Après avoir ouvert le sac contenant son linge sale, j’ai réalisé que ça ne devait pas toujours sentir la rose tout là haut dans l’espace ».

Visiblement épuisée par les lessives , Madame Pesquet nous avoue que la lessive MIR est la seule susceptible de venir à bout des taches rebelles présentes sur la combinaison de son mari.

« Je ne sais pas ce qu’ils cuisinaient tout là haut mais en tout cas, ils mangeaient comme des cochons » déclare t-elle avant de reprendre son souffle pour tenter de placer dans le tambour de la machine la combinaison spatiale de son mari qui pèse quand même plus de 100 kg sur notre bonne vieille terre.

Essayez plutôt

nouveau_drapeau_français_européen

Que faut-il penser du nouveau drapeau français imposé par la Commission européenne ?

A la veille de la diffusion dans toutes les administrations françaises de notre nouveau drapeau national remis au goût du jour par la Commission européenne, on peut légitimement se poser la question de savoir comment le peuple français va accueillir cette initiative de Bruxelles qui s'apparente, à bien des égards, à un dépoussiérage salvateur de notre identité nationale quelque peu ternie par des siècles d’immobilisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *