Les billets de banques déclineront le mot « Euros » dans toutes les langues régionales

Cétait une revendication forte des mouvements autonomistes et indépendantistes. Le Parlement européen a donc décidé d’annoter –  sur les billets de banque – la déclinaison du mot « euros » dans toutes les langues régionales.  Un pas de plus permettant de renforcer les velléités indépendantistes qui gagnent progressivement toute l’Europe ?

Billet_5_euros_nouveau_« Bien sûr que non » nous répond Georgio Asuda, attaché de presse du gouverneur de la banque européenne.

« Cette revendication est tout à fait compréhensible. Les billets de banque indiquent actuellement euros dans les deux alphabets Grecs et Latin.  Certaines régions, comme la Catalogne, sont plus exemplaires en terme de gestion économique qu’un Etat comme la Grèce. Pourquoi alors ne pas les récompenser ? »
Par souci d’équité, toutes les provinces rêvant d’émancipation auront évidemment donc droit à l’insertion du mot « euros » dans leurs langues locales respectives.

On trouvera donc la Catalogne, les îles Féroé, la Corse, le Pays basque, la Padanie (ligue du Nord), la Bretagne et la Flandre.

Avec certaines spécificités cependant :

« Au vu des statistiques de l’INSEE donnant le niveau de richesse moyen des Corses et des Bretons, il nous semble raisonnable de limiter cette déclinaison aux seuls billets de 5, 10, 20 et 50 euros. Statistiquement, aucun Corse ou Breton n’aura la chance de détenir un jour un billet de 500, 200 voire 100 euros »

 

About Admin

Essayez plutôt

Cet homme creuse un trou dans l’océan et ce qu’il découvre va vraiment vous surprendre

John Wold est un ancien marine de l’US Air Force. Passionné de spéléologie et de …

2 Commentaires

  1. Et en argot ?
    De l’artiche, du choux, du blé, du pognon, de l’oseille, du pèze, pognon, fric, thune, auver, mornifle, picaillons, pepette, fraiche maille, etc.

  2. Petit petzu en Corse, euro se dit euru. Un peu de respect pour ce grand peuple qui a donné toute sa force à la fonction publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.