Le petit garçon qui avait envoyé une carte postale pour remercier la police a été retrouvé grâce à son ADN

Barnabé, 5 ans, qui avait envoyé une carte postale cet été pour remercier la police, a été retrouvé grâce à une analyse ADN de sa salive déposée sur le timbre.

Pendant l’été, Timothée, 5 ans, avait envoyé une carte postale aux policiers du commissariat de Reims pour les remercier de « nous protéger des voleurs et de nous permettre de nous sentir en sécurité ».

Mais la carte étant arrivée en très mauvais état et devant l’impossibilité de trouver le destinataire, la police de la Marne s’était résolue à envoyer la carte postale au laboratoire d’analyse de la police scientifique pour analyser l’ADN du petit garçon.

Heureusement, celui-ci avait collé le timbre de la carte postale en utilisant sa salive, ce qui facilita grandement son identification.  Après une étape d’extraction et de purification pour pouvoir « décrocher » la molécule d’ADN de son support, le prélèvement a subi le processus classique d’identification basé sur l’électrophorèse capillaire polyacrylamide.

Le code ADN du jeune garçon ayant été extrait, celui-ci a été introduit dans le fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG) alimenté par les prélèvements collectés par les maternité à partir des placentas évacué lors des accouchements.

Identifié, le petit garçon a été contacté par la police et il a même pu visiter un commissariat de la Marne. Une bien belle histoire.

 

Essayez plutôt

Pour lutter contre la fraude, la nouvelle vignette suisse mesurera désormais un mètre de large sur un mètre de long

La nouvelle vignette suisse mesurera un mètre de large sur un mètre de long et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *