Le gouvernement confirme que la hausse des taxes sur les carburants permettra de compenser intégralement la suppression de l’impôt sur la fortune

C’est une bonne nouvelle pour les finances de l’état : l’excédent fiscal de 5 milliards engrangé par la hausse des taxes sur le carburant permettra de compenser très exactement le manque à gagner lié à la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF)

Le gouvernement a supprimé l’impôt sur la fortune (ISF) qui était payé, on le rappelle, par les ménages ayant un patrimoine net d’au moins 1,3 million d’euros.

Le problème, c’est que cet impôt rapportait près de 5 milliards d’euros de recettes fiscales dans les caisses de l’état. Il était donc indispensable de compenser ce manque à gagner par la mise en place de nouvelles taxes.

Comme tous les automobilistes ont pu le remarquer, le ministère de l’Economie et des Finances a donc choisi d’augmenter les taxes sur les carburants, et notamment celles sur le diesel.

Mais les Français pourront se consoler en apprenant que cette augmentation du coût des carburants permettra de compenser intégralement, dès janvier 2019, le manque à gagner lié à la suppression de l’ISF.

En effet, après une nouvelle augmentation des taxes sur les carburants qui prendra effet le 1er janvier 2019, l’excédent fiscal engrangé atteindra l’année prochaine exactement 5 milliards d’euros, ce qui correspond exactement au manque à gagner engendré par la disparition de l’ISF.

Mais une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, les nouvelles augmentations du carburant programmées en 2020, 2021 et 2022 rapporteront respectivement 7, 9 et 10 milliards dans les caisses de l’état. Ce qui permettra sans doute d’envisager la suppression d’autres impôts injustes comme celui sur les successions d’entreprises ou encore celui sur dividendes liées aux revenus boursiers.

 

 

 

 

Essayez plutôt

Prostitution : les Chèques-Vacances désormais acceptés comme moyen de paiement

Afin d’élargir la gamme des prestations accessibles avec les Chèques-Vacances, le ministère chargé de l’action …

2 Commentaires

  1. Bonne nouvelle ?
    Je ne vois pas en quoi octroyer des faveurs aux plus riches et compenser le manque à gagner de ces faveurs sur le dos des classes moyennes et populaires est une bonne nouvelle ?
    Je vais alors demander un divende de 20 millions d’euros et demander à la classe politique et au rédacteur de cet article de le financer.
    À vos dons

  2. Lettre à mr lePrésident.Comme vos prédécesseurs lors de votre dernière campagne présidentielle, vous avez prôné la relance de l’économie par la consommation et la restitution du pouvoir d’achat au français. Après 18 mois, nous pouvons faire le constat que l’ancien système et ses méthodes sont toujours bien présents: opposer les français au lieu de les rassembler, les retraités contre les actifs,les chômeurs responsables des mauvais chiffres du chômage,l’automobiliste source de tous nos malheurs environnementaux nécessitant la taxe à outrance….vous semblez oublier que la société est constituée de toutes les catégories sociales qui doivent évoluer ensemble avec une ligne de conduite gouvernementale cohérente, seul façon de vaincre les difficultés et vous devez travailler dans ce sens. Il en va de même des effets d’annonce de votre gouvernement par exemple sur l’annulation de la suppression de la taxe d’habitation…..en ce qui me concerne habitant un village de 400 habitants avec une ligne de bus comme seul avantage collectif bien loin du tramway de la ville voisine, le coût annuel de la taxe d’habitation et de la taxe foncière est de 4800€ pour 120 m2 habitable sur un terrain de 800m2.Cherchez l’erreur…Proche de la retraite, il m’est impossible d’envisager l’avenir dans mon domicile. En ce qui concerne mon véhicule (diesel 10 ans d’âge )depuis 1an je l’utilise avec blablacar , ce qui me permet de participer à l’effort de réductions des émissions de gaz à effets de serre et cela fonctionne parfaitement, tout le monde y trouve son compte. Hors j’entends que les partages des frais devront faire l’objet de déclaration fiscale , de la même façon les quelques euros toucher lors de la vente d’objets sur le bon coin seront taxés.. Résultat j’ai arrêté blablacar et je retourne à la déchetterie jeter mes objets usagers. Chercher l’erreur une fois deplus..comment peut-on encore après de telles incohérences vous faire confiance ?Comment croire aux vos discours tenus sur l’écologie par votre gouvernement et être serein dans un système brouillons ,qui se contredit en permanence ,manque de clarté ou la seule solution semble la pression fiscal. Soyez transparent, présentez nous des projets clairs avec les enjeux, les coûts, les efforts nécessaires, présentez -nous un budget et un compte d’exploitation cohérent pour l’entreprise France avec les dépenses, les éventuels gains, les résultats attendus. Nous sommes assez grands pour comprendre et acceptés toute décision qui va dans le sens de l’intérêt général. À ce moment là nous pourrons rentrer nos gilets jaunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *