Retour programmé de la vignette automobile en 2017

« La vignette automobile permettra de compenser intégralement la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF) » a annoncé Alain Juppé, candidat du parti « Les Républicains », lors de la présentation de son programme à la presse pour la prochaine présidentielle de 2017.

Du champagne, des petits fours, des journalistes et des olives fourrées. L’ambiance était festive et détendue hier soir dans les locaux de la mairie de Bordeaux à l’occasion de la sortie officielle du livre d’Alain Juppé présentant son programme électoral pour la prochaine campagne présidentielle de  2017.

Le candidat Juppé a présenté diverses mesures de bon sens pour redresser l’état de notre pays mais la plus significative restera sans doute celle proposant le retour de la vignette automobile. Impôt indirect pourtant supprimé en 2001 par Lionel Jospin, alors premier ministre de l’époque.

Les nouvelles recettes fiscales engendrées par le retour de la vignette automobile permettront de compenser très exactement les pertes financières dues à la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF).

 « Il est temps que la peur change de camp » a déclaré le candidat en évoquant le matraquage fiscal dont sont victimes les familles redevables de cet impôt injuste et d’un autre temps.

Question chiffres, il faut savoir que l’ISF rapporte en moyenne 4,6 milliards d’euros chaque année à l’état. Sachant qu’il y a 38 408 000 automobiles circulant sur le territoire, un calcul enfantin permet d’estimer la prix de la vignette à 120 Euros par véhicule.

« C’est une mesure juste et équitable. Que représente le prix d’une vignette par rapport à un impôt sur la fortune qui peut s’élever à plusieurs millions d’euros pour un contribuable ? Les français comprendront » déclare le candidat Juppé.

A ceux qui rétorqueront que le retour de la vignette automobile risque d’être mal perçu par les électeurs des classes populaires, Alain Juppé rétorque dans un grand éclat de rire « Ils sont déjà assez cons pour cautionner notre programme électoral qui propose la suppression des 35 heures et place l’âge de départ à la retraite à 65 ans. Alors, vous pensez bien que la vignette, c’est le cadet de mes soucis »

 

Essayez plutôt

Test : Etes-vous un pervers manipulateur romantique ?

Vous aimez humilier votre partenaire en mettant en fond sonore de la musique classique ? …

Un commentaire

  1. A ceux qui rétorqueront que le retour de la vignette automobile risque d’être mal perçu par les électeurs des classes populaires, Alain Juppé rétorque dans un grand éclat de rire « Ils sont déjà assez cons pour cautionner notre programme électoral qui propose la suppression des 35 heures et place l’âge de départ à la retraite à 65 ans. Alors, vous pensez bien que la vignette, c’est le cadet de mes soucis »

    AVEZ VOUS LA PREUVE VIDEO OU AUDIO , d’une telle déclaration ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *