La Suisse propose de faire naviguer l’«Aquarius» sur le lac Léman pour faciliter le rapatriement des exilés fiscaux de la France vers la Suisse

Un groupe de banquiers suisses lance un appel au gouvernement helvétique pour faire naviguer l’« Aquarius » sur le Lac léman afin de faciliter le rapatriement des exilés fiscaux français qui risquent chaque jour leur vie pour tenter de venir se réfugier en Suisse.

La Suisse n’a pas de mer mais elle possède le lac Léman. Et justement, la confédération helvétique serait en mesure d’offrir un pavillon humanitaire à l’Aquarius, le navire de SOS Méditerranée qui a sauvé près de 30 000 personnes depuis février 2016, date de sa première mission.

Fort de son expérience, l’équipage du bateau actuellement bloqué à Marseille, pourrait ainsi venir en aide aux nombreux exilés fiscaux français qui risquent chaque jour leur vie pour traverser le lac Léman afin de venir se réfugier en Suisse, pays dont la réputation n’est plus à faire concernant le doux climat fiscal réservé à ses habitants.

Un groupe de banquiers estiment que remorquer le navire Aquarius jusqu’au lac Léman et lui accorder le pavillon suisse honorerait la tradition fiscale suisse. « Au-delà de toute polémique, de toute analyse partisane, ajoutent-ils, faire ce geste permettrait de rappeler que ce qui compte avant tout, c’est le patrimoine financier des exilés. Laisser des gens être saignés par l’administration fiscale française n’est pas une solution. »

Le Conseil fédéral devra se prononcer sur le sujet avant la fin novembre. En attendant, l’Aquarius est toujours à quai à Marseille.

Essayez plutôt

La prime de Noël sera versée uniquement aux bénéficiaires qui s’engagent par écrit à ne plus participer aux manifestations des gilets jaunes

PRIME DE NOEL 2018 – La ministre de la Santé, Agnès Buzyn a annoncé sur …

3 Commentaires

  1. Enfin on s’occupe des citoyens franco Suisse en détresse dans un pays où le roi Macron 1er se fait un malin plaisir de ponctionné les « sans dents » merci Mrs les banquiers et espérons que le secret bancaire revienne dans notre culture Helvétique et que l’UE aille se faire voir ailleurs !

  2. Nous on aime pas bien les migrants fiscaux, ils ne savent que piquer nos dividendes avec leurs gros investissements en devises étranges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *