La Société Centrale Canine supprime (elle aussi) le mot race pour les chiens

Après l’Assemblée Nationale, qui a voté la suppression du mot race de la constitution, c’est au tour de la Société Centrale Canine de prendre la même décision, concernant les chiens.
L’association a en effet considéré que comme pour les humains – tous descendants du même ancêtre – les chiens ont un seul et même aïeul, le loup, et sont donc tous… des chiens, comme nous sommes tous des humains.
A partir du 1er janvier prochain, le mot race sera interdit dans tout document officiel concernant les chiens et il conviendra de le remplacer par « genre ». On dira donc, par exemple, un chien de genre Berger Allemand, ou de genre caniche nain, etc.

La décision ne fait pas l’unanimité. Ainsi, Brigitte Bardot s’est-elle fendue d’un tweet #ACTROP : « il y a pourtant de meilleurs races que d’autres, certaines races sont supérieures » On ne sait pas toutefois si ce tweet concernait réellement les chiens…

Essayez plutôt

Accident de chasse : après la mort d’un randonneur, plusieurs maires interdisent les promenades en forêt

La semaine dernière, un randonneur était à nouveau tué par un chasseur. En réaction, les …

8 Commentaires

  1. Bonjour,
    il y a une erreur dans cet article.
    Le mot « race » ne sera pas remplacé par « genre », car le genre désigne le sexe : masculin, féminin, trans, neutre ou indéfini.
    Non, le mot « race » sera remplacé par « d’origine ethnique ». On parlera donc de chien d’origine ethnique Berger Allemand ou d’origine ethnique caniche nain. D’ailleurs, « nain » va être retiré également. On ne dira plus un chien mâle de race caniche nain, mais un chien de genré masculinisement d’origine ethnique caniche de petite taille.

  2. Un article qui confirme mes soupçons. Quelle cause servez-vous ?

  3. Aboyrions trois fois : Ouaf, Ouaff, Ouafff !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *