Jérôme Cahuzac avoue son implication dans l’affaire de l’extraterrestre de Roswell.

Après avoir déclaré l’ouverture d’un compte en Suisse pour le financement des activités politiques de feu-Michel Rocard, l’ex-ministre Jérôme Cahuzac a avoué aux juges aujourd’hui sa participation active dans l’affaire de l’extraterrestre de Roswell.

Les révélations chocs se succèdent au fil des jours du procès pour fraude fiscale de Jérôme Cahuzac. Après avoir déclaré l’ouverture d’un compte en Suisse destiné au financement d’activités politiques au profit de Michel Rocard disparu le 2 juillet dernier, voici que l’ex-ministre du budget a avoué aujourd’hui son implication dans l’affaire de l’extraterrestre de Roswell.

Pour mémoire, cette affaire (Roswell Incident) concerne l’écrasement au sol, près de Roswell au Nouveau-Mexique (États-Unis), en juillet 1947, de ce qui est présenté comme un objet volant non identifié (ovni). Pour les principales associations d’ufologues, cet événement est l’un des éléments les plus probants de la visite de la Terre par une civilisation extraterrestre avancée.

La version donnée aujourd’hui aux juges par Jérôme Cahuzac est largement moins glorieuse. Contre toute attente, l’extraterrestre retrouvé inanimé dans le désert du Nouveau-Mexique n’était pas en visite de reconnaissance pour tisser des liens avec l’espèce humaine. Zblorg, c’est son nom, était simplement en mission pour Jérôme Cahuzac. Il devait convoyer dans son vaisseau intergalactique d’importantes sommes en espèces en direction d’un paradis fiscal aux confins de notre galaxie. L’engin étant vraisemblablement trop chargé, il s’est alors écrasé au sol.

« Zblorg a été déclaré mort par les autorités militaires pour mettre fin à toutes les spéculations concernant sa découverte » déclare Jérôme Cahuzac. Et de rajouter « Il était en fait toujours vivant. Après avoir été soigné, il est resté enfermé pendant plus de 60 ans dans un centre d’étude UFO de l’armée américaine. C’est en apprenant sa disparition cette semaine que j’ai pu enfin me délivrer de ce terrible secret et apporter enfin toute la lumière sur les dissimulations d’avoirs dont on m’accuse ».

Incrédule devant cette révélation abracadabrantesque, le juge a demandé comment l’ex-ministre du budget pouvait être impliqué dans une affaire antérieure à sa naissance. Ce à quoi l’intéressé a répliqué laconiquement : « Les voyages temporels monsieur le juge, les voyages temporels ».

De source officieuse, Jérôme Cahuzac devrait prochainement s’expliquer sur ses nombreux déplacements en territoire Morlock. Une contrée isolée dans laquelle les habitants échappent totalement à l’impôt.

 

Essayez plutôt

Top 5 des insultes raffinées à prononcer en société après une piqûre de moustique

Ils sont petits, ils sont malins et ils attaquent la nuit, le jour, à l’extérieur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *