Des insectes géants envahissent les galeries techniques de l’accélérateur de particules du CERN

Le CERN, le Centre Européen pour la Recherche Nucléaire, est à nouveau sous les feux de l’actualité avec un nouvel incident qui risque de ternir une fois de plus l’image de la prestigieuse organisation.

Il faut savoir que depuis l’affaire de la disparition d’un physicien aspiré par un mini trou noir engendré par le grand accélérateur de particules, les ingénieurs du CERN travaillaient sans relâche pour recréer les conditions de l’expérience permettant de faire réapparaître le malheureux scientifique projeté bien malgré lui dans l’hyper espace.

A ce sujet, les chercheurs ont-ils mesuré tous les risques que présentaient leurs périlleuses expériences ? Dans leurs vaines tentatives, ont-ils eu conscience qu’ils jouaient aux apprentis sorciers en s’aventurant imprudemment sur les terres inconnues de la physique cosmologique ?

Toujours est-il que les galeries techniques du CERN sont, depuis, le siège de terrifiants phénomènes dignes des plus grands films fantastiques d’anticipation. Des insectes parasites géants s’apparentant à la famille des arachnides ont envahi par centaines les couloirs du Centre de recherche à l’occasion du déclenchement de nouveaux mini trous noirs créés par le grand collisionneur de hadrons (LHC)

Surgissant à la faveur de la création de ces singularités cosmologiques, ces affreuses bestioles possèdent des dimensions terrifiantes de plusieurs mètres d’envergure et n’hésitent pas à s’attaquer au personnel afin de satisfaire leur vorace appétence pour la chair humaine. Pour l’instant, la colonie reste confinée dans les galeries du CERN mais, devant l’accroissement du nombre d’arachnides à chaque nouveau fonctionnement de l’accélérateur de particules, les portes des galeries donnant sur l’extérieur pourront-elles résister encore longtemps  à l’assaut des horribles insectes ?

Il est regrettable de constater que cette invasion valide malheureusement les rumeurs les plus folles circulant sur internet et qui faisaient, on le rappelle, état de la création de trous noirs synthétiques capables de projeter notre planète dans des univers parallèles avec pour finalité l’ouverture des portes de l’enfer.

Devant cette situation qui risque à très court terme de devenir incontrôlable, les forces armées de l’OTAN évoquent l’utilisation de l’arme nucléaire pour sceller le passage sur l’au-delà malencontreusement ouvert par les expériences hasardeuses des scientifiques du CERN.

Ironie de l’Histoire, qui aurait pu penser qu’un centre de recherche nucléaire allait être un jour atomisé par une ogive elle-même nucléaire ?

Les physiciens du CERN restent dubitatifs face à cette solution extrême et proposent dans un premier temps d’avoir recours à des bombes insecticides plutôt qu’à des bombes nucléaires pour venir à bout des méchants insectes aliens.

This English translation of this article is available by clicking on this link : Giant insects invade the tunnel of CERN’s particle accelerator (Switzerland – Geneva).

Essayez plutôt

iphone10_windows10

iPhone 10 : Apple installera Windows 10 sur son modèle d’entrée de gamme renommé iPhone MS10

Proposé à 1329 euros pour la version 64 Go, l’iPhone 10 restera le smartphone le …

11 Commentaires

  1. le rédacteur de cet article c’est inspiré de « Starship Trooper » le retour ! copié-collé

  2. !!! bande d’abrutis décérébrés !!!

  3. Bonjour,
    L’auteur de cet article peut-il confirmer la classification de ces animaux exogènes en tant qu’arachnidés ? Que pensent les exobiologistes (enfin ceux qui n’ont pas du être dévorés) de cette découverte ?
    Enfin n’y a t-il pas eu faute des physiciens du CERN qui a force d’envoyer de la nourriture n’importe où ont attirés des insectes indésirables ? (Une chance que ça ne soit pas des fourmis ou des cafards dans les couloirs du centre. )

    • L’auteur de cet article aurait sans doute pris un grand plaisir à vous répondre, cependant, nous sommes sans nouvelles de notre collègue depuis qu’il a reçu une proposition des physiciens du CERN (ceux encore vivants) à visiter plus amplement les galeries de l’accélérateur de particules.

  4. Il sort quand le film au grand écran…. MDR….aucun sérieux et aucune crédibilité…

  5. La porte des étoiles combiné a la série primitif !!
    Mais il est tout de même possible que ce soit vrai vu que les dimensions parallèles existe car ils viennent d’être authentifiés par la communautée scientifique !

  6. Voilè comment résoudre le problème de la pénurie de miel. 2 ou 3 abeilles géantes et c’est l’exubérance du miel.

    Merci ET !

  7. Sauf mon respect au rédacteur et outre le fait que des être venus d’ailleurs puissent difficilement être des arachnides (classification propre aux terriens) , les Arachnides ne sont pas des insectes mais des … arachnides 😉

  8. Voila comment résoudre le problème de la pénurie de miel. 2 ou 3 abeilles géantes et c’est l’exubérance du miel.

    Merci E. T. !

  9. C’est ça aussi de rassembler autant de chercheurs farfelus et de techniciens à l’orthographe douteuse, dans un lieu aussi sensible ! Toujours à courir après des solutions nouvelles alors qu’ils en ont sous le pif… Si un mini trou noir est susceptible d’aspirer un physicien, il n’y a aucune raison pour qu’il ne puisse pas aspirer ces arachnides à 8 pattes izeunite ? Allons, quelqu’un a-t-il déjà connu un trou noir qui faisait la fine bouche ?
    CQFD : sont pas doués au CERN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *