Faut-il raser au bulldozer la pyramide de Khéops afin qu’elle livre enfin tous ses secrets ?

La découverte d’une grande cavité inconnue au cœur de la pyramide de Khéops relance le débat sur le sort à réserver au plus grand édifice du site de Gizeh (Egypte). Faut-il enfin se décider à réduire en miettes ce tas de pierres qui ridiculise depuis des siècles toute la communauté scientifique internationale ?

Cela fait sensiblement quarante-cinq siècles que les architectes-constructeurs de la pyramide de Khéops se paient la tête des scientifiques avec leurs galeries secrètes dissimulées un peu partout dans les pyramides.

Un nombre incalculable d’archéologues ont passé leur vie à chercher, en vain, l’entrée secrète des satanées salles cachées dans les édifices du site de Gizeh (Egypte).

C’est pour mettre un terme à cette farce ridicule qui humilie toute la communauté scientifique internationale que se pose la question légitime d’une destruction au bulldozer de la pyramide de Khéops. Cette opération permettrait de mettre à jour, en quelques semaines seulement et surtout une fois pour toutes, l’intégralité des cavités secrètes cachées dans l’édifice.

La société américaine Bulldozer propose bénévolement de mettre à disposition ses engins pour élucider de façon radicale le mystère des pyramides. Ce n’est un secret pour personne, les Américains sont réputés pour résoudre rapidement et efficacement toutes les problématiques survenant au Moyen-Orient.

 

Essayez plutôt

L’usine d’embouteillage du Pastis 51 est-elle une cellule dormante de la zone 51 ?

La zone 51 est une aire géographique du Nevada aux États-Unis où se trouve une …

2 Commentaires

  1. C’est vrai qu’il vaut mieux y aller au buldozer car les égyptiens aurait pu dissimuler trop de pièges de dangerosité sans précédent a l’égard des archéologues peut informer sur ce point

  2. Pour arriver jusqu’à la vraie chambre secrète, suivez le guide : http://www.grande-pyramide.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.