Des détecteurs de fumier bientôt installés à l’Assemblée nationale.

Dans une tentative désespérée de réconcilier les citoyens avec leurs élus corrompus, le Comité Consultatif d’Ethique Politique vient de publier en urgence un décret autorisant l’installation de détecteurs de fumier dans les couloirs de l’Assemblée nationale. 

L’installation d’un détecteur de fumier, officiellement appelés détecteur corromputalitique, permet de déceler instantanément la présence d’hommes politiques corrompus et véreux. Ce type d’appareil très performant est installé depuis plusieurs années dans les parlements des pays Nordiques et son efficacité n’est plus à démontrer.

Le climat politique français actuel étant particulièrement délétère et malsain, les sages du comité consultatif d’éthique politique ont souhaité moraliser en urgence la vie politique en installant des détecteurs de fumier dans les couloirs et dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Les tests en cours se sont révélés très concluants : l’intégralité des 150 détecteurs installés ont parfaitement montré leur efficacité lors de la dernière session parlementaire.

Essayez plutôt

Un tweet du Pape François dévoile par erreur le numéro de téléphone du portable de Dieu

Stupeur et consternation au sein du service communication du Vatican après que le Pape François …

Un commentaire

  1. Bah… Il enverront un attaché parlementaire pour enlever les piles. L’honneur sera sauf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *