Des milliers d’iPhone X détruits retrouvés dans les poubelles du géant Amazon

La multinationale la plus puissante du monde exploite une faille du code européen des impôts pour dégager de juteux bénéfices liés à la destruction d’iPhones dernière génération.

Suite au reportage diffusé sur M6 montrant comment la multinationale Amazon jetait et détruisait des quantités importantes de produits invendus, l’ONG « les amis de la planète « s’est rendue aux abords du site de l’entreprise pour y fouiller ses poubelles, ceci dans le but de quantifier exactement la nature et le nombre de produits détruits.

Et c’est un inventaire à la Prévert qui a été établi par les militants écologistes : des boites de Lego, Playmobil, machines à café, enceintes amplifiées, appareils photos … mais le plus surprenant et sans doute le plus révoltant, ce sont sans doute les très nombreux iPhone X de la marque Apple retrouvés brisés dans le conteneur.

Les militants en auraient compté plus d’un millier. Les emballages vides étaient entassés séparément dans le conteneur carton, les iPhone méticuleusement brisés étaient quant à eux disposés dans le bac des déchets électroniques.

Interrogée, la firme Américaine affirme ne pas être au courant de la présence de ces iPhones dernière génération rendus inutilisables.

Ce qui ne semble pas être l’avis d’un ancien comptable de la société ayant été licencié dernièrement. Selon lui, cette gestion destructive des stocks permettrait à l’entreprise de reporter astucieusement ses pertes matérielles sur les bénéfices commerciaux intrinsèques réglés au fisc français. La société ne payant pas d’impôts en France, l’optimisation fiscale ainsi engendrée pourrait rapporter un bénéfice net par iPhone détruit supérieur au prix d’achat hors taxe. Le bénéfice ainsi tiré de la destruction d’un millier d’iPhone aurait pu rapporter à la société un million d’euros net d’impôt !

Une pratique immorale … mais parfaitement légale au regard  de cette faille du droit européen des impôts.

 

Essayez plutôt

Réforme du bac : un manuel scolaire confond le Groenland avec le Groland

La réforme du baccalauréat, dite réforme Blanquer du nom du Ministre de l’Éducation nationale, entrera …

Un commentaire

  1. Petite précision, les iphones seraient un retour du ministère de l’économie et des finances, qui avait choisi d’en équiper ses collaborateurs, avant de changer d’avis pour des Huawei en raison de la découverte tardive d’une incompatibilité d’ iOS avec leur SI. Amazon avait alors accepté de reprendre les iphones pour 250€ pièce, soit la coquette somme de 250 000€, à condition que l’achat des 1000 téléphones Huawei Nova 4 s’effectue chez eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.