Des gilets jaunes interdisent l’accès de la Station Spatiale Internationale aux astronautes

Après quatre jours de blocage, le moral est au plus bas chez les astronautes privés du confort de la Station Spatiale Internationale.

La Station Spatiale Internationale est étrangement calme en cette nouvelle journée qui débute. Aucune activité scientifique, aucune communication échangée avec la Terre, aucune vidéo transmise sur les réseaux sociaux. Et pour cause, cela fait maintenant 4 jours que des gilets jaunes interdisent l’accès de la station aux six astronautes qui y résident normalement.

Face à ces actions imprévisibles, la communauté scientifique s’inquiète particulièrement pour le moral des astronautes.« Ils parlent de continuer les blocages demain », s’inquiète la directrice du Centre National d’Etude Spatiale, qui espère que la situation se détendra ce week-end.  Une petite lueur d’espoir prend quelque fois naissance quand les gilets jaunes autorisent l’accès aux toilettes de la station aux malheureux otages de l’espace.

Du côté des astronautes, on s’occupe comme on peut en nettoyant la structure externe de la station. Espérons que le gouvernement lâchera du lest sur le prix du Colargol 450 utilisé par les engins spatiaux et actuellement fortement taxé, une baisse du prix au litre reste en effet la principale revendication des gilets jaunes spatiaux.

 

Essayez plutôt

Cet homme creuse un trou dans l’océan et ce qu’il découvre va vraiment vous surprendre

John Wold est un ancien marine de l’US Air Force. Passionné de spéléologie et de …

3 Commentaires

  1. O non! je pensse kiles abuse vrraimen tro é ke sa se fé vraimen pa la

  2. Il me semble que c’est plutôt une bavette. Je ne comprends pas l’utilité parce qu’il y a déjà une lavette spatiale.

  3. « c’est moi qui suis Colargol, grâce à moi tu quittes le sol! » XD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.