Des braqueurs nord-coréens confondent un iMac avec un minitel

L’institut scientifique de physique nucléaire de Lille a été victime d’un braquage bien particulier la semaine dernière, des malfrats originaires de Corée du Nord ont en effet emporté un minitel qu’ils avaient pris pour un iMac de la marque Apple.

Les deux braqueurs, visiblement très cons selon les dires de la police scientifique, sont arrivés dans le laboratoire de recherche atomique et ont menacé le personnel avec une arme. Les scientifiques présents sur place se sont interposées, empêchant les braqueurs de s’emparer du seul et unique ordinateur Thomson TO7 présent dans l’institut.

Par dépit, les deux hommes se sont dirigés vers la salle informatique, « à la recherche d’un iMac », selon un stagiaire en BPN (Bac Professionnel Nucléaire) présent sur place. Le duo est ressorti de la pièce avec un gros objet cubique en pensant que c’était un ordinateur de la marque Apple. Manque de chance, ils ont confondu l’ordinateur avec un Minitel, rapporte le responsable du laboratoire de recherche.

Cette affaire pourrait prêter à rire si le minitel en question ne contenait pas tous les plans et code d’accès des centrales nucléaires du territoire français. Les deux braqueurs à l’accent nord-coréen très prononcé et le minitel sont activement recherchés par la police.

 

Essayez plutôt

La mémoire interne du compteur Linky contenait plus de 5000 images pédopornographiques

Un informaticien, intrigué par le fonctionnement anormal de son compteur Linky, a mis à jour un trafic d'images pédopornographiques relayées par l'ensemble des compteurs électriques communicants déployés sur le territoire national.

2 Commentaires

  1. Tiens ? aucun commentaire… Je trouvais ça plutot drole !!! J-F
    comme l’abeille transgénique qui a déclenché l’ire des lecteurs…

  2. …ils sont trop jeunes pour savoir ce qu’était un minitel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *