couche_culotte_bebe_connectee

La couche-culotte connectée qui va révolutionner la vie des jeunes parents.

Température, volume d’urine, masse et qualité des excréments. La nouvelle couche-culotte connectée permettra de suivre en temps réel – sur smartphone ou tablette – l’évolution du contenu de la couche de bébé. Une petite révolution pour les jeunes parents hyperconnectés.

A l’heure où chacun d’entre nous peut surveiller en temps réel la consommation énergétique de son foyer, les comptes Facebook de ses amis et les mails de son (sa) partenaire, on peut raisonnablement se demander pourquoi bébé échapperait lui aussi à une surveillance plus poussée de son intimité. Certes, les baby-phones ou les webcams permettent de retransmettre chacun de ses soupirs et de ses mouvements mais, avouons-le, cette technologie demeure aujourd’hui passablement dépassée face aux récentes avancées de la technologie.

Et c’est une toute jeune société française, WipipiFi,  qui propose de révolutionner la vie des jeunes parents en proposant la toute première couche-culotte connectée. En apparence, celle-ci ressemble à toute les couches-culottes proposées sur le marché. A un détail près, et pas des moindres, cette nouvelle couche intègre une myriade de capteurs électroniques adossés à une carte de communication WiFi.

Des capteurs sont capables de mesurer en temps réel le volume et la température de l’urine laissée par bébé ainsi que la quantité et la qualité des excréments éjectés. Les données, actualisées toutes les dix secondes, sont envoyées via une carte wifi sur le smartphone ou la tablette des parents. Il est ainsi possible de suivre en temps réel l’évolution des sécrétions du petit humain. Connaissant à distance l’état de remplissage de la couche, les parents pourront juger si le change s’avère vraiment indispensable. Ces derniers pourront également évaluer si un déplacement dans la chambre de bébé demeure effectivement nécessaire, surtout si  les jeunes parents consultent – depuis un restaurant, un cinéma ou une discothèque – les données actualisées renvoyées par la couche et publiées automatiquement sur leurs pages Facebook.

Et justement, le fabricant des couches a pensé aux parents en déplacement qui ne peuvent répondre immédiatement aux sollicitations, bien souvent exagérées, du nourrisson. Un dispositif électrique, basé sur le principe de fonctionnement des colliers anti-aboiement pour chien, enverra, via un transducteur piézoélectrique, une petite décharge électrique au bébé pour lui signifier qu’il n’est pas raisonnable d’hurler en l’absence de ses parents. Ce dispositif trouvera également toute sa place en plein milieu de la nuit ou pendant un match de foot.

Interrogé sur le prix des couches connectées, le fabricant WipipiFi nous a affirmé que ces dernières seront évidemment plus chères que des couches classiques mais pourront être très vite rentabilisées. En effet, un capteur de débordement permettra de déterminer exactement le moment pour changer bébé et donc optimiser les cycles de changement. Quel parent n’a jamais manifesté son mécontentement devant une couche à moitié pleine, voire vide devant passer à la poubelle ? En définitive, la couche connectée permet de réaliser un beau geste pour la planète.

 

 

 

 

Essayez plutôt

Un gendarme tient dans sa main l'objet du délit.

Ivre, il façonne des sexes sur les bonhommes de neige d’un jardin d’enfants et finit en garde à vue.

Un étudiant devra répondre des faits d’attentat à la pudeur et incitation à la débauche pour …

Un commentaire

  1. Excellente initiative! chez nous, la production de matières solides est limitée pour des raisons environnementales à 50 g par personnes et par jours, en accord avec la Directive Européenne !
    Cela a nécessité l’installation d’un compteur agréé et connecté, mais on peut espérer un dégrèvement partiel d’impôts.
    Qui a dit que les experts européens sont chiants? C’est le contraire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *