Teenager – Pubertät – Mittelfinger zeigen

Cinq mois de prison avec sursis pour l’enseignant qui avait sermonné un élève

Pour avoir sermonné un élève de terminale Bac Pro Chaudronnerie trop provocateur à ses yeux, un enseignant de français été condamné à cinq mois de prison avec sursis.

Les faits remontent au 11 Janvier 2016. Roger Duvivier, professeur de français en section baccalauréat professionnel chaudronnerie avait comme chaque semaine la charge de sa classe de 35 élèves de terminale.

Kevin, élève hyperactif présentant des PIR (Potentiels Intellectuels à Révéler) sans doute négligés ou ignorés volontairement par l’équipe enseignante, manipulait un chaudron de 75 kg en fonte lorsque celui-ci lui a échappé pour venir malencontreusement s’écraser six mètres plus loin sur le bureau de l’enseignant.
Le professeur a alors estimé que l’élève était allé trop loin dans la provocation et méritait une sanction, en l’occurrence un sermon et des réprimandes. Un acte inqualifiable et totalement disproportionné selon l’avis du tribunal correctionnel qui  a condamné l’enseignant à la peine de cinq mois de prison avec sursis et à une amende de 2500 euros pour cet abus d’autorité.

Le tribunal a reconnu la responsabilité totale de l’enseignant dans l’origine du traumatisme profond provoqué chez l’élève tandis qu’un rapport d’expertise soulignait «son manque d’empathie et son incapacité à dispenser un enseignement de qualité». A l’audience, l’enseignant a reconnu qu’il était «débordé, incompétent et impardonnable» et a plaidé coupable.

Selon l’article 222-13 du Code pénal, « les propos tenus  par un enseignant ayant entraîné un traumatisme psychologique chez un élève avec pour conséquence une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ayant entraîné aucune incapacité de travail sont punis de cinq ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende lorsqu’ils sont commis dans le cadre de son activité professionnelle »
La ministre de l’Education nationale a immédiatement engagé une procédure de radiation de l’enseignant pour faute professionnelle grave et a reçu la famille de l’élève au ministère de l’Education nationale.

Crédit photo : Fotolia – grafikplusfoto

Essayez plutôt

test_grossesse_tete_

Innovation : Le premier test de grossesse qui vous révèle quelle tête aura votre enfant.

Basé sur les dernières avancées de la recherche génétique, un laboratoire français vient de développer « Testet », …

Un commentaire

  1. quelle honte et qui protege les profs;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *